Pas toujours facile la vie de maman…

Pas toujours facile la vie de maman…

Il y a quelques jours j’écrivais ces mots :
un soir de trop,
un soir où je n’étais pas fière de moi,
pas fière de la maman que je suis ces derniers temps.
La fatigue m’envahit,
l’impatience prend le dessus
ainsi que l’agressivité.
Je suis sur les nerfs,
je ne parviens pas à me reposer,
à prendre du temps pour moi,
pour me ressourcer…

..

Moi qui ai toujours été très exigeante avec moi-même,
bien plus qu’avec les autres,
c’est presque devenu le contraire.
Je suis lassée, dépassée, usée.
Je ne me sens pas suffisamment soutenue,
pourtant mes proches sont là…
Mon mari, Papa’Ben
et mes filles d’amour sont là
mais j’ai cette impression de ne pas savoir leur rendre l’amour qu’ils méritent,
parfois, souvent, trop souvent…
Tout comme je ne me sens pas toujours comblée,
tellement je me sens abandonnée,
souvent, trop souvent,
incomprise, isolée,
souvent, trop souvent…
D’être davantage tendue qu’en joie à leurs côtés.
Je peine à trouver ma place,
tant à la maison où je ne me sens pas utile
et organisée comme je le voudrais,
qu’au boulot où je me sens dépassée parfois (souvent)
par les informations manquées durant mes jours de non travail
(je suis actuellement à 50%).

Est-ce que j’en attends trop, bien trop de moi ?
Est-ce la société actuelle qui me force (malgré moi) à vouloir tant être parfaite ?
Voilà je pose cela ici, comme ça, en vrac,
histoire de me consoler peut être,
mais surtout car j’ai bien envie que cela change.
Je voudrais tellement fermer ce vilain chapitre grisâtre
et vivre des jours meilleurs !

Je sais que je ne suis pas seule dans cette situation,
que bien d’autres mamans sont comme moi :
se sentent souvent démunies, dépassées, usées, crevées…
Le temps passe vite très vite trop vite mais il m’abîme.
Je ne suis pas là Maman que je voudrai être.
Pas l’épouse non plus. Ni l’amie.
Plus le temps passe plus Je m’éloigne de moi-même.
Je ne me reconnais plus.
Je suis pleine de fatigue et a cause de cette fatigue pleine d’amertume et d’agressivité.
Je tente de me reposer mais n’y parviens pas.
Je crie, râle, souvent bien trop souvent. Je déteste cela.
Je ne supporte pas les gens qui se râles,
sont négatifs, sont des fardeaux,
sûrement les gens tout court.
Et moi-même avec.
Je m’éloigne de la maman aimante,
bienveillante et calme que je voudrai être.
Je suis irrité irritable.
Le moindre « cailloux » dans l’engrenage me fais péter un plomb.
Et en même temps, il y a tellement de cailloux,
des petits, des moyens,
mais tellement…
J’ai besoin de repos,
de sommeil mais je ne parviens souvent pas à le trouver.
Je suis à bout fatiguée épuisée.
Ça n’est pas toujours évident de tout gérer, tout devoir gérer.
Et pourtant j’ai l’impression tellement souvent de ne rien arriver à gérer.
Que tout m’échappe.
Mes filles, mon mari, j’aimerai tellement vous donner tout l’amour que j’ai en moi,
au quotidien, et que nous retrouvions la paix, tous ensemble,
dans le respect de chacun et la bienveillance.
Je vous aime tant.
Je suis si fière de vous.
Tendez-moi les bras, veillez sur moi,
juste une minute par jour pour me recharger en énergie.
En énergie perdue durant l’année écoulée…
Je vous aime…
J’ai tant hésité à appuyer sur le bouton PUBLIER,
aller, je me lance,
c’est un premier pas vers le mieux !
PS : je ne relis pas le texte, exprès…

Et vous, comment allez-vous ?

.

Je vous souhaite tout plein d’énergie,
de courage et de moments de joie et partage !

Et puis je suis devenue une nouvelle maman…

Et puis je suis devenue une nouvelle maman…

Lundi dernier, 8 heures 50, notre Douce, 3 ans, a fait la connaissance de sa maitresse, maitresse Louise… C’était sa toute première rentrée des classes !
Pour l’occasion, nous sommes passées chercher son Papa’Ben dans les vignes
(il était en pleines vendanges !),
afin qu’il puisse l’accompagner durant ses quelques minutes qui marqueront à tout jamais sa vie…

.

 Prendre ses marques

.

Notre Douce est de nature plutôt inquiète en ce qui concerne la nouveauté,
mais également assez facilement « adaptable ».
C’est un peu contradictoire, mais pourtant, c’est bien elle :
J’ai toujours pris le temps de lui expliquer simplement les choses,
petit-à-petit, et de nouveau dans les détails la nuit précédent un évènement.
Elle savait qu’elle allait entrer à l’école à la rentrée,
ça lui semblait si loin, elle avait tellement hâte !
Elle savait qu’elle allait y faire plein d’activités
(gommettes, dessins, gymnastique, chansons, jeux, peinture …)
« du travail » comme elle dit souvent !
Elle savait aussi qu’elle y retrouverait plusieurs de ses amis
(enfants des copains et amis de Papa et Maman, enfants copains de chez Nanou…).
Elle savait également où se situait l’école,
à 2 rues de la maison, on passe très régulièrement tout près lorsque l’on se ballade…
Elle savait qu’elle irait à la cantine certains midis de la semaine,
ceux où Maman travaille…
Elle avait rencontré avec nous, en juin dernier, la Directrice de l’école et visité l’école tout entière
(elle voulait même y rester !).
Elle savait ce que Peppa Pig fait à son école avec Maîtresse Gazelle !
Bref, j’ai tenté au maximum de lui décrire les choses telles qu’elles allaient être…

 Première séparation…

Nous sommes arrivés, tous les 4, Douce, Papa’Ben, Mini et moi,
nous nous sommes dirigés vers la porte de la classe,
maitresse Louise l’a accueillie,
nous a invité à aller déposer ses affaires sur son portemanteau…

Douce a ôté sa veste en jean, son foulard, les a posés,
puis est partie à fond les ballons dans la classe pour y jouer avec ses copains retrouvés !

Nous, on s’est un peu sentis de trop,
surtout moi qui commençait à sentir l’émotion monter…

Alors plutôt que de verser une larme,
et de risquer de semer le trouble si Douce s’en apercevait,
j’ai réclamé MON BISOU !
Que j’ai eu, ainsi que Papa’Ben et Mini,
puis nous nous sommes en allés,
la laissant ainsi, dans son élément, à jouer !

 Premières retrouvailles…

J’arrive à midi pour la récupérer et ce fut la dernière à sortir,
tandis que tous les autres courraient un à un dans les bras de leurs parents,
elle continuait de jouer gaiement assise sur un banc !

L’atsem l’a invité à me rejoindre,
grand sourire « ah Maman ! ».
Nous sommes rentrées à la maison pour déjeuner,
elle était toute guillerette, même excitée, même sur-excitée en fait !
Elle chantait, racontait, bla-blattait !

 Première sieste…

Nous sommes reparties l’après-midi pour sa première sieste à l’école,
même pas un au-revoir à Maman,
dès qu’elle a vu sa maitresse elle est partie enchantée retrouver ses amis pour la sieste !

Je l’ai récupéré le soir,
la maitresse et l’atsem m’ont dit qu’elle s’était super bien intégrée,
qu’elle était très à l’aise en groupe,
qu’elle savait trouver sa place…

BREF, c’est une première journée au TOP !
Dans la joie, la bonne humeur…
Elle était juste SURexcitée le soir,
et crevée comme jamais en même temps !

 Se réorganiser une fois encore…

.

Et c’est bien là toute la signification de ce titre…

Moi qui n’est plus trop l’habitude de regarder ma montre durant les journées OFF
(je ne travaille plus les lundis depuis l’arrivée de notre Mini),
je dois très souvent, TROP souvent,
la consulter pour me rendre compte combien le temps passe vite !

8h50 / 9h : début de l’école,
11h50 / 12h : en route pour le déjeuner,
13h20 / 13h30 : réouverture des portes de l’école,
16h20 / 16h30 (le lundi, 15h20 / 15h30 les autres jours) : fermeture de l’école

Je passe mon temps à courir et faire des allers et retours !

Bienvenue dans la vie de Maman avec un enfant scolarisé,
Au revoir la vie de Maman avec enfantS en bas âges.

Je suis désormais une maman avec une enfant scolarisée
et une enfant en bas âge…

Il va nous falloir de nouveau quelques jours pour trouver nos marques
et pour moi, pour apprendre à courir chaque jour de la semaine !

Surtout les matins de boulot :
8h30 départ de la maison avec Mini et Douce, direction chez Nanou déposer Mini
8h45 départ direction l’école pour déposer Douce,
8h54 go au boulot pour y être à 9h…
Heureusement que je bosse tout près !

Et vous, dites-moi,
c’est la course également au quotidien?

.

Je vous souhaite tout plein d’énergie

et de courage,
et je vous tire mon chapeau,
à vous Parents qui vivez cela depuis plusieurs années déjà !

PS : Je ne vous raconte pas qu’elle est déjà rentrée avec une veste en jean qui n’est pas la sienne hihi
trop de vestes avec sa copine dès le premier jour, bonjour !
Je l’avais pourtant bien étiquetée avec mes jolies étiquettes Ludilabel mdr

.

La kinésiologie ça donne quoi ?!

La kinésiologie ça donne quoi ?!

♥ La kinésiologie, késaco ?

La kinésiologie est une pratique professionnelle d’accompagnement individualisé qui permet à toute personne de retrouver un équilibre physique, émotionnelle, énergétique. Grâce à différents tests musculaires, nous allons interroger le corps et ses mémoires et ainsi détecter les zones de stress ou les blocages que la personne a pu accumuler durant toute sa vie. Ses déséquilibre peuvent être soit conscient ou inconscient.

La kinésiologie s’adresse à tous :
enfants, adolescents, adultes

La kinésiologie peut intervenir dans de multiples domaines :
physique, émotionnel, apprentissage…

♥ Le test musculaire : l’outil de la kinésiologie…

La kinésiologie repose sur le test musculaire,
c’est son outil de base !

Pourquoi ?
Parce qu’il est un moyen fiable pour communiquer avec le corps.
Il permet d’accéder à la mémoire du corps.

C’est le test musculaire qui va guider le kinésiologue tout au long de la séance.

Il permet de repérer un déséquilibre énergétique,
mais il permet aussi d’identifier un élément de stress ou de blocage.
Il aide aussi à identifier les rééquilibrations les plus adaptées.

En kinésiologie,
lorsqu’il y a un vide énergétique, un excès énergétique ou un stress,
le muscle répond par une baisse de tonicité (on dit qu’il teste faible)
et lorsqu’à l’inverse il n’y a ni déséquilibre énergétique, ni stress,
celui-ci reste tonique (on dit qu’il teste fort).
C’est ainsi que le kinésiologue communique avec le corps.

♥ Comment se déroule une séance de kinésiologie ?

Une séance dure entre 1 heure et 1 heure 30 selon les rééquilibrations nécessaires.

Elle commence par un entretien durant lequel la personne
explique au kinésiologue le(s) motif(s) de sa venue
et ce qu’elle attend de la séance.
Le but de ce dialogue étant d’établir un objectif,
en accord avec la personne,
pour déterminer le cadre de la séance.

Par le test musculaire,
le corps guidera le kinésiologue afin de trouver les équilibrations adaptées pour que vous puissiez accéder à votre plein potentiel.

La personne reste soit debout, soit assise ou encore couchée.
Et également habillée, en totale consciente et participe à la séance.

Le nombre de séance est aléatoire en fonction de la personne et son objectif. On peut très bien constater un changement dès la première séance,
comme il peut être nécessaire de renouveler les séances suivant l’objectif,
en les espaçant de 3 à 5 semaines.

♥ Mon expérience avec la kinésiologie ?

Il y a un peu plus de 10 ans maintenant,
j’ai connu Papa’Ben qui est plutôt sportif.
Il venait de cesser la boxe et poursuivait le football en club.

Moi, ayant cessé le sport par manque de temps
(boulot et extras les soirs et week-end),
je n’étais pas habituée au sport.

Dans le village originaire de Papa’Ben,
il y avait des cours de fitness proposés le vendredi soir,
même soir que son entraînement de foot ⚽️.
Il m’a motivé à m’inscrire
et c’est alors que j’ai fait la connaissance de Katty, coach sportive !
Et je ne la remercie pas pour les courbatures 😂

En plus de ses activités sportives,
elle s’est dirigée très naturellement vers la kinésiologie plus récemment.
Je vous laisse prendre connaissance de son parcours tout en bas
où se trouve sa biographie 😉

Et c’est ainsi que connaissant sa bienveillance,
sa bonne humeur et son énergie positive,
je me suis tournée vers elle pour tenter d’aider ma Douce,
3 ans qui semblait avoir un blocage avec la propreté
(comme je déteste ce mot…).

😏 Sujet tabou,
sujet à débattre,
là n’est pas l’objet de cet article…

Le constat est tel que Douce a 3 ans,
qu’elle rentre à l’école en septembre
et qu’elle va devoir quitter les couches « qu’elle le veuille ou non ».
Et moi je le souhaite avec le plus de douceur possible.
Elle a dû cesser l’allaitement maternel qui me pesait en mars 2017,
puis elle a dû changer de Nounou en septembre 2017
et elle est devenue grande sœur en novembre 2017,
ce qui n’est pas chose facile à ce jeune âge non plus :
sacrée année 2017 !

Tous ces chamboulements
et le manque de maman parfois « trop » occupée à son goût par notre Mini
et les tétées l’ont rendus parfois caractérielle.
Et la propreté malgré plusieurs tentatives n’arrive pas.

On a tenté l’approche par le pot : on lui propose le pot pour l’habituer
mais elle a finir par le refuser catégoriquement
« NON JE NE VEUX PAS ! » 😠

On a tenté d’enlever la couche après la sieste :
accident sur accident sans la perturber davantage…

On a tenté de lui demander de l’aire au nettoyage suite à un accident :
ça la fait marrer « j’adore le ménage maman »

On a tenté la méthode dite douce : on retire la couche
et on la laisse en évidence pour qu’elle la réclame lorsqu’elle en a besoin.
Cela permet à l’enfant d’apprendre à reconnaître le moment de l’envie :
échec total…

Mon ostéopathe m’avait parlé de la kinésiologie lorsqu’elle avait vu Douce
qui nous accompagnait pour une séance post-naissance pour Mini.
Et elle m’avait suggéré cette méthode pour l’aider un peu à gérer ses émotions. C’est pourquoi je me suis tournée vers Katty.

Après un premier contact via Messenger, nous avons pris date par téléphone. Le mercredi suivant, nous nous sommes rendues avec Douce
au cabinet de Katty, à DIZY.
L’endroit est très facile à trouver
et l’on peut stationner dans la rue voisine, gratuitement.

A notre arrivée, Katty nous a accueillies et invitées à monter à l’étage
où se trouve le cabinet
(pas d’ascenseur, quelques marches à gravir :
je le précise notamment pour une personne en fauteuil
ou une poussette lourde…).

Nous échangeons quelques mots brefs
quant à la problématique qui nous amène,
sans entrer dans les détails.
Katty demande à Douce si elle a envie d’aller à l’école bientôt,
ce à quoi Douce lui répond que oui.
Puis elle lui explique que
je l’ai amené pour faire quelques exercices faciles de gym
et des papouilles avec un massage à la fin à l’aide de l’objet de son choix (boule à picots, petite voiture, poisson à picots et roue).
Douce choisit la voiture rouge !

Elle nous demande à chacune de boire une bonne gorgée d’eau plate
(non pas parce qu’il fait très chaud en ce jour de cancre
mais parce qu’il est important de bien s’hydrater pour que
l’énergie circule dans le corps).
Et nous débutons par quelques échauffements très simples :
debout, toucher quelques fois chaque genoux avec la main par exemple. Douce n’est pas très coopérative,
elle n’a aucune envie de se prêter à l’exercice
je dois donc « m’y coller » par transfert.

Après ses quelques exercices debout au sol,
nous nous dirigeons vers une table de soin sur laquelle je m’allonge.
Et Katty débute le test musculaire afin de voir comment répond mon corps.
Elle établit également le transfert depuis Douce
qui est au cœur de la « problématique ».
Une fois le transfert établit,
elle interroge mon corps
et étudie ses réponses à l’aide de plusieurs tests musculaires.
Cela lui permet d’établir le protocole qu’elle va suivre
et de déterminer d’où vient le blocage.

Mon corps répond pour Douce que les blocages sont liés
à un phénomène de division tout d’abord
« je veux aller à l’école, mais en même temps,
si je ne n’y vais pas je pourrais davantage rester de temps avec maman »
et également à …

Nous cheminons à l’aide de tests musculaires
pour rééquilibrer ces faiblesses énergétiques
et la séance se termine.

Douce ne souhaite pas le massage promis…
Elle est assez sauvage lorsqu’elle ne connait pas !
(Notre rendez-vous a eu lieu le 25 juillet 2018
et depuis cela a pas mal évolué, Douce s’est pas mal « ouverte » !)

♥ Mon avis sur la kinésiologie ?!

Je reste encore très fermée sur mes sensations,
sur mon ressenti, alors j’ai beaucoup de mal à poser des mots…

En fin de séance, puisque c’est sur moi que l’on a rééquilibré les énergies
par transfert, je me suis sentie un peu chamboulée…
Un peu dans le gaz : il m’a fallut quelques minutes
pour retrouver pleinement mes esprits.

C’est bien la preuve que quelques chose s’est passé dans mon corps à moi !

Concernant Douce, en apparence, rien à signaler…

Puis nous sommes rentrées et elle a accepté le pot très facilement.
Les jours passent,
elle accepte le pot très très bien
même si ça n’est pas encore un gros changement.

Puis elle tombe malade et la patatra, 
refus total, on repart à zéro…

Quelques jours plus tard,
un soir, avant dodo,
elle demande à ne pas mettre de couche…
On accepte et depuis
(cela fait maintenant 10 jours),
elle n’en a plus jamais remis,
de jour comme de nuit !

Bien sûr, il y a quelques accidents,
mais on progresse à très très grands pas.

Qui est Katty Jaquemain ?

Bonjour,

Je m’appelle Katty Jacquemain et je me suis formée à la kinésiologie à CKF (école de kinésiologie à Metz spécialisé dans l’Adaptogénèse). Avec plus de 800 heures de formation, je continue à me former en Adaptogénèse, notamment dans les déséquilibres posturaux et les réflexes archaïques.

Educatrice Sportive dans le Sport Santé et dans le monde du handicap psychique depuis 20 ans, j’ai voulu compléter mes connaissances afin d’accompagner un maximum de personnes à mieux se connaître et ainsi atteindre leurs objectifs.

Etant une passionnée des neurosciences et de la philosophie chinoise,  je suis sans cesse en formation afin de comprendre le fonctionnement du cerveau et de toutes les relations qu’il peut y exister entre nos émotions, notre corps et notre façon de penser.

Au plaisir de vous rencontrer.

« La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie et d’infirmité »

Organisation Mondiale de la Santé

Votre praticienne :

  • est instructrice en « santé pour le toucher »
  • fait parti de l’adaptopraxis (association des praticiens en kinésiologie adaptogène) et du réseau Sport Santé de la Champagne Ardennes
  • inscrite à l’URSSAF sous le n° Siret : 48221598500029

Formation :

  • Brain Gym
  • Santé par le Toucher
  • Stress release
  • One Brain
  • KEMA
  • Adaptogénèse :
    – techniques intégratrices :  5 clivages , réflexes posturaux 1 et 2
    –  psychologie pratique : tout le cursus du travail sur soi
    –  amélioration posturale : crâne/vertèbres1,  grand déséquilibre, droite/gauche, haut/bas
      matrice électromagnétique : switching, centrage
    –  hypertonix

IMP: réflexes archaïques
Initiation à l’ ABA (méthode d’accompagnement pour les autistes)
Initiation aux techniques douces ( relaxation, sophrologie, auto-massage, méditation…)

  • Brevet d’Etat des Métiers de la forme
  • Formation sur le sport santé (accompagnement des personnes atteintes de maladie chroniques : obésité, diabétique, asthmatiques, problème cardiaque..)
  • Formation EPGV : prévention des chutes, atelier mémoire, acti’march..

Pour contacter Katty JACQUEMAIN :
06 77 43 24 99
kattyjacquemain@hotmail.com
22 rue de Cumières 51530 DIZY
(à 5 minutes d’EPERNAY, 20 minutes de REIMS)
Sur rendez-vous

Katty Jacquemain Kinésiologue
Page Facebook
Linkedin

Pour aller plus loin : La kinésiologieSanté magazinePsychologiesCosmopolitan

Sources : schéma des tests musculaireroue des émotions – petite voituretest musculaire

Grinyland

Grinyland

Le 8 juillet dernier, pour fêter mon anniversaire,
nous nous sommes rendus, avec Papa’Ben, Douce et Mini,
au parc Grinyland, à SEPT-SAULX !

♥ Le parc Grinyland

 

Grinyland est un parc de loisirs situé à SEPT-SAULX (40 minutes d’EPERNAY, 30 minutes de REIMS et 25 minutes de CHALONS-EN-CHAMPAGNE), accessible à tous (en famille, entre amis, avec un centre de loisirs…) en mars-avril pour le cirque, puis d’avril à octobre pour le parc d’été, en octobre-novembre pour Halloween et enfin en novembre-décembre pour la maison du Père Noël. L’entrée au parc d’été coûte 15 €uros pour les plus d’1 mètre et gratuite pour les moins d’1 mètre. L’accès y est facilité pour les poussettes et les fauteuils handicapés. Vous bénéficiez d’un grand parking et de 3 spots de restauration sur place

Lors de votre journée à Grinyland, vous pourrez vous amusez avec les 31 activités, jeux et spectacles proposés : manèges, jeux sur l’eau, ferme des animaux, gonflables, tricycles, filet dans les arbres, tyrolienne, labyrinthe, rosalie dans les bois, karting à pédales, spectacles (« Le Shérif voit rouge », Jeanne d’Arc – Les clés du Sâcre » et « Le spectacle du Lutin »)…

 

 

♥ Notre avis concernant le parc Grinyland

Grinyland est un parc très facile à trouver et bien indiqué.
Il est agréable, tant il est calme, reposant, apaisant.
Il est très verduré et compte de nombreux bancs ou sièges pour s’asseoir (ou donner la tétée à bébé).
Il y a même de supers transats !
Je vous conseille l’utilisation d’anti-mousiques si vous redoutez les piqûres et surtout d’anti-taons si vous y allez en été… car le parc est doté d’un grand point d’eau ! Ainsi que les chapeaux et casquettes.
Notre Mini a passé la journée en poussette ou portage.
Le parc est très accessible avec une poussette tout terrain (éviter peut-être un poussette compacte à petites roues pour rouler facilement dans la pelouse, les chemins irréguliers et cailloux…).
Nous avons beaucoup apprécié le personnel qui est très accueillant, familial et au petits soins.
Nous avons mangé sur place pour l’occasion, dans le seul snack ouvert le jour de notre visite. Et c’est notre regret car nous aurions préféré apporter notre pique-nique pour l’occasion (il est très facile de ressortir du parc pour aller y récupérer notre glacière et manger dans le parc, puis de ressortir pour redéposer les affaires dans la voiture une fois le déjeuner terminé).
Je vous conseille le parc Grinyland pour une journée en famille ou entre amis afin de passer une belle journée de détente et amusement tous ensemble :
les plus petits pourront profiter des manèges, les plus grands d’une balade et de balades sur l’eau…
Il y en a pour tous les âges !
Grand-parents en forme, chaussez vos baskets et n’hésitez pas à y mener vos petits-enfants :
vous passerez une super journée, rien de tel pour vous créer de jolis souvenirs !

 

 

 

Vous êtes déjà allé à Grinyland ?
Quelle est votre activité favorite ?

 


Pour aller plus loin : Site officiel (source) - Page Facebook (source) - Tripadvisor -
Familiscope - Tourisme en Champagne
Concours Delphine’s world du 01/08 au 15/08/2018

Concours Delphine’s world du 01/08 au 15/08/2018

 

{CONCOURS du 1er au 15 août : GAGNEZ UNE VEILLEUSE 3D}

Vous aimez la déco ?
  Cela tombe bien car Delphine’s World et Coesiae souhaitent vous gâter en vous offrant une veilleuse 3D au choix* !

Le gagnant pourra choisir son modèle préféré sur le site de Delphine’s World* !

* Parmi les modèles disponibles proposés par Delphine’s World.

Pour participer, rien de plus simple :

♥ Commentez ce post Facebook (https://www.facebook.com/blogcoesiae/posts/2105739772780827) en nous disant, en PUBLIC, quel est votre modèle préféré (https://delphine-s-world.fr/search?q=veilleuse)

♥ Aimez la page Delphine’s World : Une famille nombreuse, une maman, et pas que (https://www.facebook.com/The.Delphine.s.World/)

 Aimez la page Facebook de Coesiae (https://www.facebook.com/blogcoesiae/)  Partagez le post Facebook (https://www.facebook.com/blogcoesiae/posts/2105739772780827), en PUBLIC, sur votre profil et invitez vos amis à participer !

La veilleuse sera livrée directement au domicile du gagnant dans les délais de livraison de la boutique Delphine’s World. Participations ouvertes du 01/08/2018 minuit UTC Paris au 15/08/2018 minuit UTC Paris. Tirage au sort le jeudi 16 août vers 20 heures !

 Bonne chance à tout le monde !  Delphine’s World & Coesiae 

Qui Delphine's World ?

Bonjour à toutes et à tous !
Comme vous l’avez certainement compris je m’appelle Delphine, j’écris sous le nom de @Delphine’s World depuis fin novembre 2017.
J’ai 37 ans, je suis mariée depuis 2009 mais mon mari me supporte depuis 2004 et nous avons aujourd’hui quatre enfants : Princesse (née en juin 2010), Petit Monstre (né en mai 2013), Grande Surprise (née en novembre 2016) et enfin notre petit dernier (né en mai 2018). Plus qu’un bonheur, cela a été une révélation. Notre rayon de soleil a bouleversé notre vie. Notre Grande Surprise a fait de notre famille, « une famille nombreuse » et je ne l’en remercierai jamais assez. Nous avons même souhaité l’agrandir encore puisque notre dernier petit monstre est né en mai 2018 et bien évidemment, lui comme nos autres trésors est merveilleusement beau et intelligent, vous imaginez bien.
Nous avons emménagé en 2010, un petit mois avant l’arrivée de notre Princesse dans une maison en Ile-de-France, à quelques kilomètres de la Normandie.
Ingénieure Géomaticienne durant 11 ans sur la région parisienne, je travaille aujourd’hui depuis ma maison ou à proximité, ce qui me permets de gérer au mieux ma vie de Maman et ma vie de Femme, mais toujours à la recherche de nouveaux défis.
J’aime écouter mes enfants rire et danser, j’aime regarder mes enfants grandir. ils sont si différents et évoluent tellement différemment mais toujours aussi vite , vite, vite … Mes enfants grandissent beaucoup trop vite et des fois j’aimerais arrêter le temps l’espace d’un instant.
J’aime m’occuper de mes trois chats, sauf quand je dois tenter de les rentrer dans leur cage de transport et qu’ils essayent de gagner le combat J’ai toujours adopté mes chats dans un refuge, il y en a tellement qui ont besoin de nous ! de vous !
On a souvent rigolé aux mots « 3 enfants, 3 chats » … Mais non, et non ! Vous pourrez essayer, vous pouvez toujours tenter mais non ! et re-non pas « 4 enfants, 4 chats » …. Essayez toujours
J’aime mon mari, ma famille et mes enfants aussi fort qu’il est possible d’aimer. J’aime rire à en avoir mal au ventre, les longues promenades sur la plage ou à la campagne, poster des photos pas forcément jolies sur Facebook ou Instagram, lire les commentaires que vous me laissez sur ce blog et sur ma page Facebook, écrire sur tout et n’importe quoi, prendre des bains même si ça fait des années que je n’en ai plus tenté. Et, j’aime aussi les quelques minutes de silence qu’il ne m’est possible d’avoir qu’en jouant à cache-cache !!! ah ah
Je ne suis pas du tout sportive (j’ai cependant de lointains souvenirs de mes séances de natation et j’étais plutôt douée ). J’ai cependant un stepper et un vélo d’appartement qui sont devenus depuis quelques mois de jolis objets décoratifs. Je suis fan de mon téléphone, mon ordinateur et du web, et j’ai vraiment du mal à les quitter.
Devenir Maman m’a bouleversé, m’a changé la vie. Chaque grossesse est différente, chaque enfant est différent mais chaque enfant est unique !
J’adore partager avec vous !
Découvrez notre quotidien, nos idées de sorties et séjours en famille mais aussi des bons plans gratuits, des cadeaux et des concours.
Je vous remercie grandement pour vos lectures et vos messages … Vous pouvez aussi partager vos expériences et commenter mes articles. Cela me permettra également de recueillir vos conseils, astuces et expériences et ainsi aider de nombreuses familles.
Je souhaite aussi vous faire découvrir toutes mes petites et grandes trouvailles ! Faites vous donc plaisir avec tous les articles que je vous propose sur www.delphine-s-world.fr et si vous avez la moindre question, surtout, n’hésitez pas à me contacter !
A très bientôt !
@ Delphine’s World