Et puis un jour je suis devenue Maman…

Et puis un jour je suis devenue Maman…

Le 24 juin 2015, je suis devenue Maman… La Maman de ma Douce…

Mardi 23 juin, jour de la Sainte Audrey, également jour de mon rendez-vous de contrôle avec ma sage-femme libérale : tout va bien, mon col est toujours ouvert à 2 comme c’est le cas depuis ces 3 derniers mois d’alitement… Depuis quelques jours le médecin m’a demandé de bouger davantage, mais une vilaine sciatique s’est invitée alors je fais de mon mieux. Heureusement, après une visite chez mon ostéopathe, ça se rétablit plutôt bien (elle est magique mon ostéopathe ! et douce…). Vers 18 heures je ressens un gros coup de fatigue puis quelques violentes contractions, bien plus violentes que celles de ces dernières semaines. Serait-ce une alerte ? Je n’en suis pas sûre, je me repose un peu. Arrive l’heure du dîner, je suis nouée, je laisse mon mari dîner seul et sans trop réfléchir, je prépare ma valise tranquillement. Ouille ouille ouille, ça monte ça monte, au fond de moi je me dis que c’est sûrement LE moment, le début du vrai travail ! Je patiente jusque 21 heures puis j’appelle la maternité pour les prévenir de mon arrivée.
21h13, nous voilà arrivé. Je sors de la voiture et j’avance tant bien que mal en parcourant le parking : quelques poses « statue » comme les appelle mon mari qui se marre bien d’ailleurs :/ . Lorsque j’arrive je suis accueilli par une sage-femme qui me demande de faire un test sur une bandelette seulement les contractions piquent un peu à force ! Elle m’encourage voyant que je gère puis elle m’installe pour un monitoring. Mais avant de le démarrer elle me propose tout de même (ENFIN) de m’examiner (grosse pensée pour Laurie Peret et son super sketch sur la maternité 😉 je vous le partage plus bas !) et là énorme surprise : je suis à 7, sourire XXL sur mon visage, je suis si fière d’en être arrivée là seule à la maison et plutôt dans le calme, moi qui avais si peur… Ni une ni deux, nous filons nous installer en salle d’accouchement ! Pour la péridurale ça n’est pas garanti, tout dépendra si le médecin anesthésiste aura le temps d’arriver rapidement ou non… Il arrive peu de temps après et me délivre la fameuse piqûre. Au bout de quelques secondes je ne ressens plus aucune douleur, on peut dire qu’elle est efficace en plus d’avoir été super bien posée ! Seulement, un peu trop à mon goût, je souhaite pouvoir être actrice de mon accouchement et non spectatrice. Je sens mes jambes fourmiller de plus en plus et je demande à baisser la péridurale, une première fois, puis une seconde, puis au bout de 45 minutes, on l’arrête car elle est toujours trop forte. 4 heures 13, après 2 belles poussées, sans douleur, accompagnée d’une sage-femme et d’une puéricultrice formidables, ma Douce est née ! Je te regarde émerveillée, puis te serre contre moi. Peau-à-peau avec Papa puis vient le moment des soins. Et l’heure de notre toute première tétée (je vous en reparlerai des tétées ♥) !

 

♥ Je t’ai tant désirée, tant imaginée, tant attendue, désormais je vais t’aimer… Je suis ta Maman… pour toujours… ! ♥

 

 

Le 4 novembre 2017, j’ai eu le bonheur d’être à nouveau maman : la Maman de ma Mini ! Je vous en reparlerai un autre jour 😉

 

A toutes les ♥ mamans & ♥ futures mamans :
je vous souhaite ♥ une très belle fête des mamans !
Affectueusement,

 

Coesiae

%d blogueurs aiment cette page :