Et puis un jour je suis devenue Maman…

Et puis un jour je suis devenue Maman…

Le 24 juin 2015, je suis devenue Maman… La Maman de ma Douce…

Mardi 23 juin, jour de la Sainte Audrey, également jour de mon rendez-vous de contrôle avec ma sage-femme libérale : tout va bien, mon col est toujours ouvert à 2 comme c’est le cas depuis ces 3 derniers mois d’alitement… Depuis quelques jours le médecin m’a demandé de bouger davantage, mais une vilaine sciatique s’est invitée alors je fais de mon mieux. Heureusement, après une visite chez mon ostéopathe, ça se rétablit plutôt bien (elle est magique mon ostéopathe ! et douce…). Vers 18 heures je ressens un gros coup de fatigue puis quelques violentes contractions, bien plus violentes que celles de ces dernières semaines. Serait-ce une alerte ? Je n’en suis pas sûre, je me repose un peu. Arrive l’heure du dîner, je suis nouée, je laisse mon mari dîner seul et sans trop réfléchir, je prépare ma valise tranquillement. Ouille ouille ouille, ça monte ça monte, au fond de moi je me dis que c’est sûrement LE moment, le début du vrai travail ! Je patiente jusque 21 heures puis j’appelle la maternité pour les prévenir de mon arrivée.
21h13, nous voilà arrivé. Je sors de la voiture et j’avance tant bien que mal en parcourant le parking : quelques poses « statue » comme les appelle mon mari qui se marre bien d’ailleurs :/ . Lorsque j’arrive je suis accueilli par une sage-femme qui me demande de faire un test sur une bandelette seulement les contractions piquent un peu à force ! Elle m’encourage voyant que je gère puis elle m’installe pour un monitoring. Mais avant de le démarrer elle me propose tout de même (ENFIN) de m’examiner (grosse pensée pour Laurie Peret et son super sketch sur la maternité 😉 je vous le partage plus bas !) et là énorme surprise : je suis à 7, sourire XXL sur mon visage, je suis si fière d’en être arrivée là seule à la maison et plutôt dans le calme, moi qui avais si peur… Ni une ni deux, nous filons nous installer en salle d’accouchement ! Pour la péridurale ça n’est pas garanti, tout dépendra si le médecin anesthésiste aura le temps d’arriver rapidement ou non… Il arrive peu de temps après et me délivre la fameuse piqûre. Au bout de quelques secondes je ne ressens plus aucune douleur, on peut dire qu’elle est efficace en plus d’avoir été super bien posée ! Seulement, un peu trop à mon goût, je souhaite pouvoir être actrice de mon accouchement et non spectatrice. Je sens mes jambes fourmiller de plus en plus et je demande à baisser la péridurale, une première fois, puis une seconde, puis au bout de 45 minutes, on l’arrête car elle est toujours trop forte. 4 heures 13, après 2 belles poussées, sans douleur, accompagnée d’une sage-femme et d’une puéricultrice formidables, ma Douce est née ! Je te regarde émerveillée, puis te serre contre moi. Peau-à-peau avec Papa puis vient le moment des soins. Et l’heure de notre toute première tétée (je vous en reparlerai des tétées ♥) !

 

♥ Je t’ai tant désirée, tant imaginée, tant attendue, désormais je vais t’aimer… Je suis ta Maman… pour toujours… ! ♥

 

 

Le 4 novembre 2017, j’ai eu le bonheur d’être à nouveau maman : la Maman de ma Mini ! Je vous en reparlerai un autre jour 😉

 

A toutes les ♥ mamans & ♥ futures mamans :
je vous souhaite ♥ une très belle fête des mamans !
Affectueusement,

 

Coesiae

Activité gommettes !

Activité gommettes !

Coucou à toutes et tous !
Je ne sais pas chez vous, mais ici, notre Douce ADORE les stickers et gommettes ! Que ce soit ceux de ses personnages favoris (Peppa pig, Macha et Michka, Vaïana, Reine des neiges, Nemo…), des albums paninis (nous avons des doubles si vous souhaitez des échanges 😉 et un compte paninimania pour les gérer facilement !) ou encore de simples gommettes elle passerait des heures à en coller partout… Oui oui, partout ! Elle a même récemment inventé avec sa « Tata Caire » la french nail stickers qui consiste à coller les vignettes récupérées aux caisses des magasins Carrefour sur ses ongles waowww !
Et hier matin, elle est allée chercher spontanément un livre de gommettes pour en coller avec moi :

J’ai trouvé ce livre d’ailleurs très sympa : les illustrations sont choupies, les couleurs jolies, les gommettes à dimensions réelles (car parfois ça n’est pas le cas… 😏) et facile à réaliser pour une fillette de moins de 3 ans. Et certaines zones sont restées blanches ce qui permet du coloriage.
Je ne me souviens pas exactement de qui le lui avait offert (Mamé, Natacha, Tata Sylvie, Lolore… ?) mais « re » merci car il est vraiment sympa 😉

Et vous, vos kid’s aiment aussi en coller tout partout ?!

À très bientôt,
Coesiae

Ma Mini a 6 mois !

Ma Mini a 6 mois !

6 mois

A cet instant même, 12h09, ma Mini a 6 mois !
6 mois de bien trop courtes nuits…
6 mois de rires, de sourires…
6 mois de bonheur…
6 mois d’un amour fou entre elle et sa grande sœur…

Et vous, quel(s) âge(s) a(ont) votre(vos) enfant(s) ?

Coesiae

La Maison de l’enfant

La Maison de l’enfant

Bonjour à tous et toutes,
S’il y a bien un endroit que nous aimons fréquenter avec ma Douce et ma Mini, c’est bien la Maison de l’enfant à Epernay !

Et pour cause, il s’agit d’un lieu d’accueil gratuit et anonyme. Il est ouvert composé en 2 lieux : la Passerelle pour les enfants de 0 à 3 ans et la Grande Passerelle pour les 3 à 6 ans. Je vais vous parler ici de la Passerelle car nous ne fréquentons pas encore la Grande Passerelle…
Vous pouvez vous rendre à la Passerelle les lundis, mercredis et vendredis de 15 heures à 18 heures (sauf durant le mois d’août et la semaine entre Noël et le nouvel an), librement, sans inscription, quand vous le souhaitez.

♥ Pourquoi nous aimons y aller avec ma Douce et ma Mini ?

Depuis l’arrivée de ma Mini, je suis davantage à la maison avec les filles. Nous avons donc la chance de passer plus de temps ensemble. C’est génial ! Mais ma Douce qui aura bientôt 3 ans aime aussi jouer, communiquer, interagir avec d’autres enfants, faire des connaissances, se défouler ! Et tout cela pour le plus grand bien de Maman aussi…
Maintenant que nous y allons régulièrement (une fois par semaine), je trouve ma Douce davantage « défoulée » et épanouie. Il y avait bien sûr le confinement hivernal qui nous obligeait à rester à la maison plus souvent que d’habitude (pluie, grand froid avec bébé…) mais elle joue avec des enfants de tous horizons qu’elle n’aurait sûrement pas l’occasion de rencontrer sinon (autre ville, autre école, autre nounou, autre crèche…). Elle s’adapte à la vie en société, avec des règles de vie, apprend le savoir-être, le partage… Les jouets sont à tous, le goûter partagé…

♥ Comment se déroule un après-midi à la Passerelle ?

Vous pouvez arriver dès 15 heures, avec vos enfants de 0 à 3 ans (si vous avez des 3/6 ans, ils seront conviés dans le lieu voisin « La Grande Passerelle »), vous pouvez être accompagné du second parent, d’une tata, un tonton, un grand-parent… Vous êtes accueillit par l’accueillante (bien souvent des femmes, si un homme me lit et qu’il aimerait devenir accueillant, qu’il se rapproche du lieu !) du jour. Les accueillantes sont au nombre de 2, l’une étant psychologue. Elle vous demandera les prénoms de vos enfants afin de les écrire sur l’ardoise. Vos enfants se déchausserons et chausserons, s’ils le souhaitent, leurs chaussons ou bien ceux à disposition dans la salle. Ils pourront ensuite jouer librement sous votre surveillance. Vers 16 heures 15, le goûter sera partagé sur la table commune : « les mamans » pourront déguster un café ou une autre boisson et des gâteaux, tandis que les enfants pourront déguster leur compote ou yaourt apporté par maman et manger des gâteaux proposés sur la table ou ceux que vous lui avez apporté. Les mamans apportent régulièrement des pâtisseries maison, une boite de gâteau, du thé… sans aucune obligation. Il n’est pas rare de voir un enfant « z’yeuter » les gâteaux de son voisin et s’en faire offrir un par la maman voisine ! Puis les enfants peuvent rejouer librement.
La salle de jeux dispose de très nombreux jeux : tapis, dînette, puzzles, livres, peluches, poupées, véhicules, jouets électroniques, hochets, musique, maisonnette, pâte à modeler, feutres, crayons, formes, ballons… Il y a également une salle de motricité à côté avec une piscine à balles, toboggans, vélos, trotteurs…
Tandis que les enfants jouent ensemble, les mamans, tout en gardant un œil sur les z’amours, peuvent échanger ensemble et avec les accueillantes et également jouer avec les enfants.
La salle est conçue sur le modèle de la maison verte de Françoise Dolto (Montessori).

♥ Les avantages de ce lieu :

★ Un lieu gratuit : vous avez sûrement déjà eu envie de faire des activités avec vos enfants mais avez été contraints par votre budget… Nul besoin de budget pour vous rendre dans ce lieu et faire passer un bon moment à votre enfant !
★ Sans inscription : il pleut, au lieu de rester à la maison vous pouvez vous y rendre, vous aviez prévu d’y aller mais finalement il fait très beau et préférez une promenade, nul besoin de prévenir !
★ Accessible à tous : que vous soyez d’Epernay ou non, marnais ou non… vous êtes les bienvenus : touristes de passage sur Epernay, habitant d’un village voisin, rémois, châlonnais… un grand-parent qui a en garde ses petits-enfants durant les vacances, une marraine qui vient rendre visite à son/sa filleul(e)… tant de possibilités !
★ Un de plus en faveur de la séparation parent/enfant pour se préparer à aller à l’école.
★ Votre enfant partage avec « ses amis du jour » en société.
★ Les mamans partagent avec d’autres mamans : cela favorise les échanges et évite l’isolement.

Alors dites-moi, êtes-vous déjà allé à la Maison de l’enfant ? Avez-vous envie de vous y rendre ? Avez-vous un tel lieu dans votre ville ? Racontez-moi !

Pour aller plus loin : Ville d'Epernay / Ville d'Epernay / Ville d'Epernay
Journal l'Union
%d blogueurs aiment cette page :